POSTS RÉCENTS :
PAR TAGS :
Pas encore de mots-clés.

L’Éducation Physique et Sportive à l’école :


Un rapport d’étude de deux députés : « Promouvoir l’activité physique et sportive pour tous et tout au long de la vie : des enjeux partagés dans et hors de l’école. » http://www.vousnousils.fr/2016/09/16/eps-a- lecole-une- situation-inquietante- 592758#comment-71025 Source de vraies initiatives ou un rapport de plus ? Les acteurs locaux du mouvement sportif et en particulier celles et ceux de l’éducation par le sport ne seront pas surpris que nous trouvions l’article de présentation du rapport à la fois intéressant et consternant. Intéressant pour le titre « Promouvoir l’activité physique et sportive pour tous et tout au long de la vie : des enjeux partagés dans et hors de l’école ». Intéressant pour le rappel qu’il fait des bienfaits de la pratique régulière des activités physiques et sportives dès l’enfance. Intéressant pour les 54 préconisations dont la 38, constitution d’un Conseil Local des Activités Physiques et Sportives. Intéressant pour la suggestion de créer une association sportive dans chaque école (USEP dans les écoles publiques, UGSEL dans les écoles privées) et « l’aménagement des écoles » pour la pratique du sport. Consternant pour son appréciation sur la contribution des « intervenants extérieurs ». En être encore à une reconnaissance par défaut est une insulte aux écoles qui –avec le soutien des mairies – font appel à des éducateurs sportifs pour, le plus souvent, 1h/classe/semaine sur les 3h théoriques d’EPS. Non seulement ce mode de fonctionnement est pertinent mais il serait encore plus efficient avec une entière responsabilité pédagogique à l’intervenant, comme dans les TAP. Par contre, l’enseignant(e) a le devoir d’accompagnement et de suivi pédagogique des enfants, en amont et en aval de l’activité pratiquée avec l’E S. Consternant pour la limitation de l’énoncé des mesures à prendre. L’ensemble de l’articla laisse accroire que la réponse est à trouver dans le système scolaire. Et c’est encore –malheureusement- une conception partagée par plusieurs acteurs du système éducatif. Heureusement que le rapport situe bien les « enjeux partagés dans et hors de l’école ». Lisez-le ! …et réagissez sur le forum du Conseil de développement en suivant ce lien

Alain MADORE