Des repas 100 % bio dans les cantines, c’est possible


Pour montrer que le bio peut faire son entrée dans les cantines, l’association Un Plus Bio a sorti "Quand les cantines se rebellent" de Julien Claudel et Stéphane Veyrat.

Quelle est la part du bio dans les cantines ?

En France, le bio dans la restauration collective (cantines, selfs…) ne représentait, en 2014, que 2,7 % du marché alimentaire total. Un projet de loi a bien tenté de fixer un objectif pour 2020 : 20 % de bio dans les assiettes de la restauration scolaire. Le texte, approuvé à l’unanimité par les députés en janvier, a été rejeté par les sénateurs en mars 2016. Quelles villes proposent du 100 % bio en France ?Certaines villes proposent déjà, depuis longtemps, du 100 % bio à leurs élèves. C’est le cas de Mouans-Sartoux, dans les Alpes-Maritimes. Depuis 2012, 1 000 repas entièrement bio sont distribués chaque jour aux élèves des trois écoles locales. Pour y parvenir, la commune a dû créer une régie municipale agricole. « Soit les agriculteurs de la région ne faisaient pas de bio, soit ils en faisaient mais n’étaient pas en mesure de répondre à nos besoins », explique Gilles Pérole, adjoint au maire et président de l’association Un plus bio.

Sur cette vidéo, Gilles Pérole, adjoint au maire de Mouans-Sartoux, explique comment la commune est progressivement passée au 100 % bio, sans augmenter le coût des repas. La ville de Grande-Synthe, dans le Nord, sert 900 repas eux aussi entièrement bio, chaque