2015 par Conseil de développement. Créé avec Wix.com

Contact :

Emmanuelle GUERIN, coordinatrice-animatrice

Tel : 07 87 41 76 88

Mail : conseil.developpement@redon-agglomeration.bzh

Adresse : 3, rue Charles Sillard 35600 Redon

  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page
  • Wix Google+ page
Flux RSS
POSTS RÉCENTS :
Please reload

PAR TAGS :

L'Education nationale évalue positivement l'apport du numérique éducatif

26/01/2016

"Le numérique contribue à la réussite de tous les élèves." C'est l'enseignement que que retient le ministère de l'Education nationale à la lecture de deux notes d'information publiées par sa direction de l'évaluation, de la prospection et de la performance (Depp). Après avoir évalué les dispositifs "collèges connectés" et "D'Col" (1), la Depp conclut que le numérique favorise l'apparition de nouvelles pratiques pédagogiques, plus à même de lutter contre l'échec scolaire.
Selon les observations de la Depp, les "collèges connectés" bénéficient d'un meilleur "écosystème numérique" que les autres établissements. L'équipement y est en moyenne meilleur, l'intégration du numérique est plus poussée et les enseignants sont davantage formés sur ces sujets.

 

Les pratiques pédagogiques "actives" ne seraient pas liées à la qualité de l'écosystème numérique

Cependant, pour être porteur de nouvelles pédagogies "actives", c'est-à-dire qui "incitent les élèves à être acteurs de leurs apprentissages", le numérique doit être utilisé directement par les élèves. A l'inverse, si l'enseignant est le seul utilisateur, les cours reprennent un aspect "traditionnel", équivalent à celui procuré sans numérique. Ainsi, ces nouvelles pratiques semblent plus résulter de l'impulsion qui est donnée à l'établissement que de son écosystème numérique, car, comme le note la Depp : "l'adoption de pratiques pédagogiques 'actives' par les enseignants n'a que très peu de liens avec la qualité globale de l'écosystème numérique du collège". Ce qui peut par ailleurs expliquer la plus forte perméabilité à ces nouvelles pratiques pédagogiques, y compris pour les enseignants ne faisant pas appel au numérique, dans les collèges connectés de première génération "Cocons 1" (sélectionnés en 2013-2014), irrigués par le numérique depuis plus longtemps.
De plus, le développement grâce au numérique de solutions pédagogiques ouvre de nouveaux horizons pour lutter contre l'échec scolaire. Sur la base des retours d'expériences de "D'Col", la Depp note que "si l'on n'observe pas d'effet global du dispositif sur les apprentissages des élèves […] D'Col semble améliorer […] les résultats des élèves les plus faibles". En plus de renforcer les connaissances disciplinaires des élèves, les outils comme D'Col favorisent "l'autonomie, la confiance en soi et la motivation des élèves".

Suite de l'article sur le site de Localtis

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now